Exceptionnel. Un lieu magique.
Un lieu véritablement génial.
Une jolie parenthèse pour se ressourcer.
Un endroit à part, un endroit singulier.
Exceptionnel. Un lieu magique.
Un lieu véritablement génial.
Une jolie parenthèse pour se ressourcer.
Un endroit à part, un endroit singulier.

Quel cours de yoga est fait pour moi ?

cours de yoga Nice à La Parenthese

Reprendre des cours de yoga Hatha ou tout simplement débuter dans la pratique, voici quelques conseils pour bien choisir la discipline de yoga qui correspond à vos besoins, cours de yoga que vous pourrez retrouvez dans notre studio à Nice à La Parenthèse.

Quel cours de yoga choisir pour débuter ?

Pour débuter dans cette discipline , privilégiez en premier, le Hatha yoga. En effet,  le hatha yoga est la pratique la plus répandue en France et en occident. Elle s’adresse à tous les publics. Elle consiste à maintenir les postures longtemps pour travailler les muscles en profondeur. Les postures sont plus ou moins compliquées selon son niveau de pratique. Le contrôle du souffle pendant les postures demande un travail de concentration.

Il y a aussi, Le Yoga Ashtanga. C’est une pratique traditionnelle avec un rythme très rapide et intense où l’on répète une série de posture, séance apres séance ce qui permet de voir tres rapidement sa marge de progression.

Puis le Yoga vinyasa qui est forme dérivée du yoga ashtanga. Sa principale différence vient du fait que les enchaînements de postures ne se font pas dans un ordre précis. Le terme traditionnel de vinyasa vient également du sanskrit « Nyasa » qui veut dire « placer ». C’est une pratique plus dynamique que l’ashtanga mais elle s’adresse à un public plus large car elle est moins codifiée. Les postures sont enchaînées tout au long de la séance sans faire de pause avec un ordre défini selon chacun des yogis en fonction du niveau des pratiquants. Cette forme dynamique offre une très large possibilité d’enchaînements de posture.

Egalement, le Warrior yoga qui est une pratique créée par la célèbre yogi Aria Crescendo où l’on travaille le dépassement de soi quelque soit son niveau.

Mais aussi, Le Power Night Yoga qui se pratique dans l’obscurité dans une salle chauffée éclairée par des bougies avec une répétition de mouvements cardio pour booster sa concentration et sa respiration.

Le yin yoga est une discipline du yoga ultra lente aux multiples bienfaits pour le mental, le Yin yoga est un mélange entre le yoga et la méditation où l’on reste entre 3 et 5 minutes dans les postures pour travailler le lâcher-prise corporel et émotionnel.

Puis, le yoga sivananda qui est une forme de yoga hatha. C’est un yoga doux traditionnel d’une durée de 1H30 alliant respiration, postures, méditation et spiritualité.

Et enfin, pour ceux qui ont envie de de pratiquer à son rythme, de progresser de manière autonome tout en etant guidée dans ces postures par un professeur : le Yoga Mysore est fait pour vous. Sachez toutefois qu’il se pratique en général très tôt le matin.

Comment se déroule un cours de yoga ?

Les cours de yoga se pratiquent généralement en petits groupes de 10 à 12 personnes maximum pour Yin Yoga sur des tapis de sol. La pratique traditionnelle repose essentiellement sur la réalisation de postures (asana), la maîtrise de la respiration (pranayama), l’apprentissage des techniques de méditation.

Le cours se déroule en cinq phases successives, plus ou moins longues :

 La détente

Lorsqu’on arrive en cours de yoga, les premières minutes sont consacrées à la relaxation. Cette relaxation permet de laisser ses soucis de côté et de prendre quelques minutes pour laisser se faire le vide en soi (pratyahara).

La respiration

Les exercices respiratoires (pranayama) :il s’agit d’observer son rythme respiratoire et ses changements. Ces exercices sont essentiels pour apprendre à contrôler sa respiration, mieux se concentrer et moins écouter le mental. Le souffle est très important dans le yoga pour réaliser les postures en pleine conscience, purifier le corps et le mental.

La préparation aux postures

Il s’agit d’une partie consacrée à l’échauffement du corps par des séries de postures fluides et faciles d’accès. La plus connue est celle de la salutation au soleil (suryanamaskara), une succession de douze postures.

Les postures (asana)

Les postures sont bien sûr au cœur de la séance. Elles sont réalisées debout, allongé, assis avec des niveaux de difficulté progressifs. Il est essentiel de se concentrer sur sa respiration et de chercher le lâcher-prise nécessaire à la méditation (dhyana).

Par exemple, la posture du triangle est réalisée debout, les jambes écartées. L’élève inspire profondément en levant les bras tendus à l’horizontale dans l’alignement des épaules. Les hanches pivotent doucement pour que la main droite se pose sur le pied gauche. On maintient la pose, puis après plusieurs respirations, on revient à la position initiale pour refaire le mouvement avec l’autre bras. Il existe plus de 80 000 postures différentes en yoga.

Le retour au calme avec la méditation

A la fin d’une séance de yoga, le corps a besoin d’une période de répit et de calme mental avant de reprendre son activité habituelle. Allongé ou assis, l’élève peut relaxer une dernière fois les muscles sollicités au cours de la pratique et faire l’expérience d’un corps et d’un mental apaisés avant de replonger dans son quotidien.

Maintenant que vous avez choisi votre cours de yoga, quelques conseils pour bien sélectionner son professeur ?

Comme vous l’avez compris précédemment, le meilleur moyen de savoir si un cours de yoga vous convient, c’est de le tester. Certains lieux proposent d’ailleurs un premier cours à un tarif préférentiel pour se faire une idée et observer comment un enseignant se comporte. Le maître mot, selon les spécialistes doit être la bienveillance, vis à vis de l’élève – chacun, peu importe son niveau ou son corps doit pouvoir pratiquer le yoga.

Un professeur sérieux doit avant tout servir de guide aux élèves. Il circule dans la salle, aide l’élève à approfondir certaines postures ou au contraire à aller moins loin pour lui éviter une blessure. Il ne s’agit pas de forcer l’élève mais plutôt de proposer des variations sur chaque posture qui s’adaptent à ses possibilités. L’objectif est que l’élève trouve la posture en soi sans regarder constamment le professeur et qu’il se concentre sur sa respiration. D’ailleurs, si on ne vous parle pas une seule fois de respiration alors ce n’est pas un cours de yoga.

A la Parenthèse, Rola, Laurence et Mégane sont là pour vous guider dans votre pratique. Elles vous feront progresser avec bienveillance en vous infusant de leur énergie positive.

Faut il etre souple pour faire un cours de yoga ?

« Le yoga ça n’est pas pour moi, je ne suis pas assez souple ! ». Voici une phrase que l’on entend souvent lorsque l’on enseigne le yoga. Beaucoup de personnes pensent que c’est une discipline peu accessible pour cette raison. A première vue, avec toutes ces postures qui nous semblent compliquées. Faire le grand écart, le pont, le corbeau, nous, on n’y arrivera jamais ! Or, le but du yoga est bien plus large qu’une question de souplesse. Être bien dans son corps, dans sa vie et ses relations, c’est dans cette direction que l’on regarde et travailler sa souplesse peut nous y aider.

La raideur dans le corps est une tension dans les muscles, pouvant empêcher ou limiter le mouvement. Les raisons peuvent être nombreuses, telles un effort important, une mauvaise posture, des inflammations dans le corps, ou encore la fatigue.

Or, nos muscles ne sont pas faits pour être raides mais élastiques, c’est-à-dire qu’ils sont capables à tout moment de s’étirer ou de se contracter, en fonction du mouvement à réaliser. Et quand vous bougez, certains muscles s’étirent pour permettre aux autres de se contracter et ainsi assurer la stabilité de votre posture. Vous l’aurez compris, le yoga n’est pas une question de souplesse. C’est avant tout une question d’équilibre physique, de respiration et de liberté de mouvement.

Pourquoi le yoga fait du bien ?

Le yoga apporte un grand nombre de bienfaits physiques notamment l’assouplissement des muscles. Certaines postures aident au renforcement musculaire en douceur, d’autres font plutôt travailler l’équilibre.

Avec une pratique régulière on peut corriger des erreurs de posture développées tout au long de notre vie ce qui atténue grandement les problèmes de dos chroniques.

Le yoga participe à la réduction du stress. Pendant la séance l’attention est entièrement dirigée sur le corps et la respiration. On est dans « l’ici et maintenant », ce qui est une forme de méditation. Une étude de l’Université de Boston publiée en 2010 a montré que le yoga était efficace pour soulager l’anxiété.

Sur le tapis on est invité à prendre le temps d’écouter le corps, l’attention est constamment ramenée vers le souffle. On développe sa capacité de concentration. Par exemple dans les exercices d’équilibre toute notre attention est requise pour maintenir la posture.

Quel cours de Yoga quand on est enceinte ?

Pendant la grossesse, le corps est soumis à un grand nombre de stress. Plus les mois passent, plus il subit des changements intenses, les organes internes se déplacent, le bassin s’élargit et le dos se creuse. Pour y faire face, le fait de maintenir une activité physique, notamment le yoga, est recommandé mais pas n’importe comment.

Quel cours de yoga pratiquer quand on est enceinte ?

Il existe de nombreuses formes de yoga allant du plus dynamique au plus doux. Tout dépend de l’endurance et de la forme physique que l’on a. Pour autant, il vaut mieux éviter les disciplines dynamiques Ashtanga ou Vinyasa à part si vous la pratiquiez avant votre grossesse. Le yoga bikram, lui, est à prohiber puisqu’il est intense et se pratique dans une salle chauffée à 40°C. Heureusement, il existe de plus en plus de cours de yoga prénatal au cours desquels les asanas (postures) sont adaptées aux besoins d’un corps de femme enceinte. 

Quels sont les bienfaits des cours de yoga pour les femmes enceintes ?

Le yoga permet de mieux appréhender sa grossesse, de s’assouplir, de se détendre et d’apprendre à mieux respirer. En tant normal, le bassin et le périnée sont déjà très travaillés par les yogis, ils le sont davantage pour les femmes enceintes. On y travaille même les positions d’accouchement au même titre que la méditation. On y apprend à contrôler sa respiration et son esprit pour mieux ressentir son corps et son bébé. De manière générale, le yoga est reconnu pour ses vertus curatives et thérapeutiques. Les aléas des neuf mois sont alors mieux maîtrisés. On nous apprend les bonnes postures à adopter pour limiter les douleurs de dos ou les problèmes digestifs. Dans tous les cas, il est important de se faire suivre par un médecin et de le mettre au courant du sport que l’on pratique.

Découvrez nos cours de Yoga à La Parenthese à Nice

Pour votre séance de yoga, La Parenthèse met à votre dispositions les tapis de yoga, les briques ainsi que les sangles. Venez seulement avec votre tenue de sport confortable.

Rola, Laurence et Mégane vous guideront tout au long de votre pratique de Hatha, Asthanga ou encore de Yoga Vinyasa

  • Tarif : 20€ le cours d’essai puis 25€ la seance suivante
  • Des packs à tarifs préférentiels sont disponibles

cours de yoga Nice à La Parenthese

Partagez cet article

Partager sur facebook
Partager sur linkedin
Partager sur twitter
Partager sur email

Abonnez-vous à notre newsletter !

Toutes nos infos directement dans votre boite mail

Nos autres articles :